Thèmes Thème
ThèmeGuerre de Corée
Année début1950
Année fin1953
Synopsis


26/08/1945 Les troupes soviétiques arrêtent leur progression en Corée sur le 38ème parallèle
07/09/1945 L'armée américaine prend possession de sa zone d'occupation de la Corée au sud du 38ème parallèle et installe le Gouvernement militaire de l'armée des États-Unis en Corée
27/12/1945 Publication d'un communiqué commun à l'issue de la réunion intérimaire du Conseil des ministres des Affaires étrangères (CMAE) des Alliés à Moscou, du 16 au 26 décembre, entre les États-Unis, l'URSS et le Royaume-Uni, sans la France ni la Chine
17/09/1947 Le sous-secrétaire d'État, Robert A. Lovett, écrit au ministre des Affaires étrangères soviétique, Viatcheslav Molotov, pour l'informer de l'intention des États-Unis de saisir l'Assemblée générale des Nations unies pour sortir de l'impasse les négociations directes entre leurs deux pays concernant la Corée
26/09/1947 Les Soviétiques proposent que toutes les forces armées d'occupation se retirent de la Corée début 1948, les Américains refusent craignant que la zone Sud ne puisse résister à une action militaire venue du Nord
14/11/1947 Vote d'une résolution de l'ONU appelant à des élections libres en Corée et créant la Commission temporaire des Nations unies sur la Corée (UNTCOK)
19/04/1948 Le gouvernement provisoire nord-coréen organise une conférence nationale pour la réunification du pays à laquelle de nombreuses personnalités du Sud participent
10/05/1948 Tenue d'élections dans la seule zone Sud de la Corée, occupée par les États-Unis
15/08/1948 La République de Corée, ou Corée du Sud est proclamée, Syngman Rhee la préside
25/08/1948 Le gouvernement communiste installé à Pyongyang organise des élections dans tous le pays , considérant comme illégitimes celles organisées au Sud le 9 mai 1948
09/09/1948 La République Démocratique Populaire de Corée, ou Corée du Nord, est proclamée, Kim Il-sung la préside
25/12/1948 Le gouvernement soviétique annonce avoir achevé le retrait de ses forces militaires de sa zone d'occupation en Corée au nord du 38ème parallèle
30/06/1949 Les forces américaines en Corée (USAFIK) achèvent leur retrait de Corée du Sud, entamé le 15 septembre 1948, mais retardé par les développements politiques au Nord et au Sud
24/09/1949 Directive du Kremlin demandant à la Corée du Nord de ne pas attaquer la Corée du Sud
05/01/1950 Truman déclare que les États-Unis n'interviendront pas militairement pour défendre Taiwan
30/01/1950 Staline envoie un télégramme à Kim Il-sung, ouvrant la voie à la préparation de l'invasion de la Corée du Sud
13/05/1950 Rencontre à Pékin entre dirigeants chinois et coréens, décisive pour l'entrée en guerre en vue de réunifier la Corée sous la bannière communiste
25/06/1950 Début de la guerre de Corée, l'armée nord-coréenne lance une attaque massive contre la Corée du Sud
25/06/1950 Vote de la résolution 82 par le Conseil de sécurité de l'ONU, qui demande la cessation immédiate des hostilités et invit les autorités de la Corée du Nord à retirer immédiatement leurs forces armées sur le 38e parallèle
26/06/1950 Le leader nord-coréen Kim Il-sung s'adresse par radio à la population au lendemain du début de la guerre de Corée
26/06/1950 En même temps que le gouvernement américain organise sa réponse au déclenchement de la guerre de Corée, Truman décide de l'envoi de la VIIème flotte dans le détroit de Taïwan pour prévenir une invasion communiste de l'île aux mains des réfugiés Républicains du Kuomintang, revenant ainsi sur sa décision prise le 5 janvier de ne pas intervenir militairement dans la guerre civile chinoise
27/06/1950 Harry S. Truman annonce que les États-Unis s'engagent immédiatement pour la défense de la Corée du Sud
07/07/1950 Les Nations Unies crée un Commandement militaire pour la Corée placé sous le commandement du général Douglas MacArthur
07/07/1950 Vote de la résolution 84 par le Conseil de sécurité de l'ONU qui prend acte que plusieurs Membres de l'ONU ont offert leur assistance militaire à la Corée du Sud, recommande la mise en place d'un commandement unifié sous l'autorité des États-Unis et autorise ces forces à utiliser le drapeau des Nations unies
11/09/1950 Truman approuve des plans d'occupation militaire de la Corée du Nord (NSC 81/1) en vue de la réunification du pays
15/09/1950 Alors que les Sud-coréens et les forces de l'ONU ne tiennent plus que la poche de Busan, MacArthur lance une contre-offensive par un débarquement à Incheon qui prend à revers les troupes nord-coréennes et coupe leurs lignes de ravitaillement
01/10/1950 Les forces de l'ONU et Sud-Coréennes franchissent le 38ème parallèle, malgré l'avertissement de Zhou Enlai
02/10/1950 Après que les forces de l'ONU ont commencé à franchir le 38ème parallèle, le Bureau politique du Parti communiste chinois décide l'envoi de premières unités militaires de « volontaires » en Corée
07/10/1950 L'Assemblée générale de l'ONU vote une résolution relative à la tenue d’élections libres sous les auspices de l’ONU en Corée et à la création d’un gouvernement coréen unifié, qui autorise implicitement les troupes des Nations unies à franchir le 38ème parallèle
14/10/1950 Après deux semaines d'échanges avec Staline et d'hésitations, Mao Zedong décide l'engagement militaire de la Chine en Corée
24/10/1950 Les forces américaines repoussent les Nords-Coréens jusqu'à la rivière Yula, proche de la frontière chinoise
26/11/1950 La Chine lance une offensive de grande ampleur contre les forces de l'ONU en Corée
30/11/1950 Lors d'une conférence de presse, Truman laisse entendre qu'il n'exclut pas l'usage de l'arme nucléaire en Corée, alarmant Attlee
17/01/1951 Prise de Séoul par les troupes communistes
14/03/1951 Reprise de Séoul par les troupes américaines et onusiennes qui parviennent ensuite à repousser les forces communistes au-delà du 38ème parallèle
06/04/1951 Truman autorise l'emploi d'armes nucléaires en cas d'attaque majeure des forces des Nations-Unies par la Chine
11/04/1951 Truman remplace le général Douglas MacArthur par Ridgeway comme commandant des forces de l'ONU en Corée
17/05/1951 Truman valide un document de politique générale des États-Unis en Asie (NSC 48/5) dont les objectifs sont de s'opposer aux visées de l'URSS en Asie du Sud-Est, sans pour autant précipiter une guerre générale
23/06/1951 Dans une déclaration faite à la radio des Nations unies, le représentant Soviétique à l'ONU, Jacob Malik propose, comme première mesure sur la voie d'un règlement pacifique de la question de Corée, que des discussions soient entamées entre les belligérants en vue d'un « cessez-le-feu » et d'un armistice prévoyant le retrait réciproque des forces à partir du 38e parallèle
10/07/1951 Début des pourparlers d'armistice en Corée
03/08/1951 Le Joint Strategic Survey Committee formule une doctrine d'emploi de l'arme nucléaire par les États-Unis
08/10/1952 Suspension sine die des négociations d'armistice en Corée menées à Panmunjeon
28/03/1953 Kim Ir-Sen, chef du gouvernement de la République populaire de Corée, et Peng Teh-Huai, commandant en chef des volontaires chinois, proposent de procéder, à très brève échéance, à l'échange des prisonniers de guerre malades ou blessés, et de reprendre les négociations d'armistice à Panmunjeon
30/03/1953 Zhou Enlai propose la réouverture des négociations sur l'échange des prisonniers et la signature d'un armistice pour mettre fin à la guerre de Corée
02/04/1953 L'URSS appuie la proposition de Zhou Enlai de reprise des négociations d'armistice en Corée, et appelle à l'admission de la République populaire de Chine et de la Corée du Nord à l'ONU
06/04/1953 Reprise des pourparlers à Panmunjeom entre le groupe de liaison de l'ONU et les Sino-Coréens, dans un premier temps pour mettre au point l'échange des prisonniers de guerre malades ou blessés
26/04/1953 Après un premier accord sur l'échange des prisonniers de guerre, les pourparlers d'armistice proprement dit reprennent à Panmunjeom
27/07/1953 Armistice de Pan Mun Jon mettant fin à la guerre de Corée
La Guerre froide : 1943-1990
Chap. VII - 1949-1952 : l'offensive de Staline, la guerre de Corée et ses conséquences
Page : 317-372